Parier sur la Coupe du monde 2022 : sites, bonus, promos…

200€ offerts sur votre 1er pari

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

L’essentiel à connaître pour parier sur la Coupe du monde 2022 : sur quel site s’inscrire ? Y a-t-il des paris intéressants à ne pas manquer ? Qui propose le meilleur bonus pour les nouveaux joueurs ?

La compétition se déroulera du 21 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar et mettra aux prises 32 équipes.

Où parier sur la Coupe du monde 2022 : les sites accessibles en France

Attention : les bonus présentés dans le tableau sont susceptibles de changer d’ici au Mondial 2022.

Comment ouvrir un compte pour parier sur la Coupe du monde 2022 ?

Pour miser sur le Mondial, inscrivez-vous sur l’un des bookmakers ci-dessus :

Dans la 3e colonne du tableau : cliquez sur le bouton correspondant au site qui vous intéresse.
Suivez la procédure qui s’affiche : entrez vos renseignements personnels dans le formulaire, saisissez les coordonnées de votre compte bancaire pour les retraits, envoyez les justificatifs que l’on vous demande…
Créditez votre solde de jeu.
Voilà : vous êtes prêt à jouer et à débloquer votre bonus de bienvenue.

Quelles cotes pour miser sur la Coupe du Monde ?

Ci-dessous, les cotes des bookmakers français pour parier sur les premières rencontres de la Coupe du Monde.

11 h 00 min
21 novembre 2022

Sénégal
Pays-Bas

14 h 00 min
21 novembre 2022

Angleterre
Iran

17 h 00 min
21 novembre 2022

Qatar
Equateur

20 h 00 min
21 novembre 2022

Etats-Unis
Wales/Scotland/Ukraine

Les cotes ne sont pas disponibles pour l’instant. Merci de revenir plus tard.

11 h 00 min
22 novembre 2022

Argentine
Arabie Saoudite

Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 13 avril 2022 10 h 33 min.

Parier sur la Coupe du monde 2022 : qui sont les favoris ?

🇧🇷 Brésil

C’est l’équipe favorite de tous les bookmakers. Au vu de l’effectif, on comprend pourquoi : Firmino, Neymar, Gabriel Jesus, Richarlidson, Paquetá, Fabinho.

Toutefois, Tite n’a pas encore trouvé la bonne formule. Certes, le Brésil domine le continent sud-américain (victoire de la Copa America 2019 et finaliste en 2021), mais il n’a plus gagné un titre mondial depuis 2002. Sa meilleure performance reste une demi-finale en 2014.

La Seleçao a une cote surévaluée, principalement à cause de son palmarès. Elle reste une équipe dangereuse, mais manque cruellement d’une identité de jeu.

🇫🇷 France

Après leur énorme déconvenue à l’Euro 2020 (élimination en huitièmes de finale par la Suisse), les Bleus se sont parfaitement rattrapés en remportant la Ligue des Nations 2021. Dans le Final Four, ils ont notamment battu la Belgique et l’Espagne, deux nations majeures.

Deschamps a néanmoins toujours de gros chantiers devant lui. Le trio Benzema-Griezmann-Mbappé fait saliver le monde entier, mais la défense centrale est encore en chantier. À part Varane, personne ne se détache réellement. Si le sélectionneur arrive à trouver une charnière qui tient la route, la France sera très compliquée à battre.

🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 Angleterre

Sous les ordres de Gareth Southgate, l’Angleterre est en constante progression : demi-finaliste du Mondial 2018, 3e de la Ligue des nations 2019 et finaliste de l’Euro 2020.

L’équipe s’appuie sur une colonne vertébrale ultra-expérimentée (Pickford, Maguire, Henderson, Kane), à laquelle viennent s’ajouter des éléments créatifs comme Foden, Sancho ou Grealish.

Cette année encore, les Three Lions seront candidats au titre.

🇪🇸 Espagne

La Roja est sans doute l’équipe la plus sous-cotée de tous les favoris. Elle dispose d’une génération exceptionnelle incarnée par Ferran Torres, Dani Olmo, Pedri, Gavi et Eric García.

Dans la lignée d’un Euro laborieux (où elle a tout de même atteint les demi-finales), l’Espagne s’est ensuite hissée en finale de la Ligue des Nations, où elle a été battue par la France.

Cash out

C’est l’option qui vous servira le plus en cas de mauvaise surprise. Quel que soit le type de pari que vous avez placé, il est possible de le faire racheter par le site avant que le résultat final ne soit connu.

Vous récupérerez alors une somme d’argent au prorata de la cote au moment où vous faites la demande : plus elle est faible, plus le montant sera important. À l’inverse, plus elle est élevée, moins vous allez récupérer.

Attention : certains sites ne proposent le cash out que si toutes les sélections contenues sur votre ticket sont éligibles.

Bonus de paris combinés

La plupart des sites de paris proposent aux joueurs des bonus sur les paris combinés. Plus votre ticket comporte de sélections, plus le bonus offert sera élevé.

Cette offre est intéressante pour les phases de poules, où les résultats sont relativement « simples » à prévoir. Elle vous permettra de maximiser vos profits sur des rencontres ayant des cotes faibles en 1N2.

Parmi les bookmakers proposant cette formule, il y a : PMU (CombiMax), Winamax (Combo Booster), Betclic (Multi+)…

Grilles de paris

Les grilles sont aussi intéressantes pour les phases de poules. À la différence des bonus d’offres sur les combinés, vous ne connaissez pas votre gain potentiel au moment de placer votre mise.

En règle générale, les grilles payent moins que les combinés boostés. Par contre, elles peuvent être gagnantes même si vous faites une erreur.

À savoir sur la Coupe du Monde 2022

Le Mondial au Qatar est précurseur à bien des égards. C’est la première édition qui se déroule en hiver et au Moyen-Orient.

La compétition regroupera 32 nations et se jouera entre le 21 novembre et le 18 décembre 2022. La France est le tenant du titre : c’est elle qui a remporté la dernière édition en Russie.

Les équipes seront réparties dans 8 groupes de 4. À l’issue des phases de poules, les 2 premiers passeront en huitième de finale. Les rencontres sont ensuite éliminatoires jusqu’à la finale.

À l’heure actuelle, le tirage au sort n’a pas encore été effectué. La France devrait être dans le premier chapeau, ce qui lui permettra normalement d’éviter le Brésil, l’Angleterre et l’Espagne.

En raison des sanctions qui pèsent sur le pays, la Russie ne sera pas présente. Elle a été exclue de la compétition par la FIFA alors qu’elle devait jouer les barrages.